ARTISTS RIGHTS

Les artistes sont sous-informés sur leurs droits.

Cette sous-information nuit à leurs intérêts, notamment dans leurs relations avec d’autres acteurs du monde culturel. La permanence juridique a pour objectif de conseiller les artistes de toutes disciplines. Les consultations sont proposées par des avocats spécialisés dans le droit de l’art.

Un projet proposé par l’association Lab-of-Arts et Rosa Brux et que l’espace Forde accueille à partir du 10 janvier 2018.


Permanence juridique des artistes
Entretiens individuels sont limités à 30 minutes par personne.
Consultation sur place uniquement.

Adhésion à l'association demandée de CHF 20.-
Plus d'infos : +41 22 548 36 30


Forde
Rue de la Coulouvrenière 11
2
e étage
1204 Genève


NOUVELLE SAISON!

De 19 heures à 21 heures un lundi sur deux dès le 1er octobre 2018


1er octobre 2018
15 octobre 2018
29 octobre 2018
12 novembre 2018
26 novembre 2018
10 décembre 2018
7 janvier 2019
21 janvier 2019
4 février 2019
18 février 2019
4 mars 2019
18 mars 2019

L’association Lab-of-Arts (Legal Arrangements for the Benefits of Arts) a été fondée en décembre 2015 pour promouvoir la création sous toutes ces formes. Elle a essentiellement deux buts:

1. fourniture de services juridiques aux artistes, sous forme de permanence juridique de conseil (dont les services seront fournis pro bono moyennant affiliation à l’association) et si besoin de représentation en justice (dont les services seront fournis pro bono ou moyennant donation en oeuvre, concert, projet curatorial par l'artiste). Pour éviter de générer davantage de conflits en lien avec les questions des artistes, une médiation préalable sera conduite.

2. mise sur pied de site(s) web et de guide(s) informatifs, de formations et de conférences répondant aux professionnels de l’art.
La permanence juridique constitue ainsi l’un des piliers principaux de l’association qui permettra, d’une part, de fournir des services juridiques adaptés aux artistes et, d’autre part, de constituer et dynamiser un patrimoine culturel grâce à ses activités. Plus généralement, l’association, de par sa position privilégiée (grâce à ses membres, son retour d’expérience et ses liens) pourra anticiper les besoins des artistes sur le terrain et faire des propositions d’améliorations à l’échelon local ou national (p.ex. sur les questions de droit d’auteur, sécurité sociale).